Valérie BROCHAND             Artiste Peintre          Coloriste       valerie.brochand@gmail.com

Valérie BROCHAND
 

Née à Paris en 1958, Valérie passe sa jeunesse au Havre. Toute petite, elle développe un goût pour le dessin. Son jouet préféré est un Spirographe qui permet de tracer des figures géométriques. Déjà, elle allie le goût de la création artistique à celui de la rigueur des sciences exactes.
 
Diplômée en 1981 de Sup de Co Le Havre, Valérie épouse la même année son camarade de promotion Pierre-Jean Brochand. La carrière de ce dernier les emmène à déménager fréquemment mais à chaque fois, Valérie s’adapte et exerce ainsi de nombreux métiers.
 
En 1996, un accident de voiture la cloue trois mois durant sur un lit l’hôpital puis trois mois encore dans un fauteuil roulant. En sortant de cette épreuve, elle décide que la vie est trop courte pour ne pas faire ce qu’on aime vraiment. Elle s’inscrit aux Beaux-Arts où elle apprend diverses techniques : dessin, aquarelle, acrylique, peinture à l’huile, gravure, monotype.
 
Son orientation artistique s’affirme encore en 2006 quand Valérie entame un cursus à l’Université de Paris X-Nanterre et opte en Master pour le département « Art contemporain ». Son mémoire s’intitule L’œil et la vision, leur histoire et leur interprétation dans les portraits de Picasso de 1923 à 1939. Valérie commence à exposer dans des salons au début des années 2000 et y décroche de nombreuses récompenses.
 
A partir de 2012, Valérie partage un atelier avec d’autres artistes et explore la figure humaine grâce à des séances avec modèle vivants, qui posent nus ou vêtus, statiques ou en mouvement. Elle commence à cette même époque à travailler en séries.
 
En 2017, Valérie participe activement à l’aménagement de la nouvelle usine de MecaSup rachetée par son mari et décide d’y réaliser une fresque. Elle se plonge dans l’histoire des révolutions industrielles et de l’art les artistes pour identifier les artistes qui ont travaillé sur le thème de l’industrie. Vasarely, Fernand Léger, Herbin, Le Corbusier, Kandinsky, Le Bauhaus vont ainsi l’inspirer.  Parallèlement, elle discute avec les opérateurs, dessinateurs, tourneurs, fraiseurs, rectifieurs et autres professionnels de MecaSup pour mieux comprendre leurs métiers. A partir de là, elle esquisse des dizaines et des dizaines de maquettes sur des bandes de papier, tâtonne, améliore...

Les 28, 29 et 30 juin 2019, Valérie accroche sa fresque à Salbris (Loir-et-Cher) : 9 panneaux de 2 mètres de longueur sur 2,3 mètres de hauteur (un peu plus de 40 m2). Intitulée L’évolution de la mécanique, celle-ci est dévoilée le 12 juillet 2019 en présence de Madame la Sous-Préfète et de Monsieur le Maire.
 
Avec probablement le sentiment du travail accompli, Valérie nous quittera cinq semaines plus tard le 20 août 2019, deux semaines après la naissance de Lucas, son quatrième petit-enfant après Raphaël, Maël et Emilie.
 
 
 

 
 
  

 


  :: © 2008-2021   site créé sur ODEXPO.com   Concepteur de sites pour les artistes - Politique de confidentialité